AccueilLa villePoints d’intérêts

Points d’intérêts

Point d'intérêtPoint d'intérêtPoint d'intérêt

Structures d’acier du pont tournant

Le principal affluent du fleuve St-Laurent est la rivière Outaouais. Elle sillonne sur près de 700 milles ce territoire jusqu’au fleuve St-Laurent. Pour nous situer, le canal de Grenville est construit sur le cours inférieur de la rivière, dans les derniers 60 milles de cette dernière, en amont de l’île de Montréal.

C’est à cette hauteur que la rivière se voit agitée de nombreux rapides dus aux pierres de son lit, dont le plus important se nomme « le Long Sault ». Ces rapides s’étendent de Greece’s point (tronçon aujourd’hui inondé) à Grenville (plus précisément à la hauteur de l’actuel pont interprovincial). Ces rapides coupaient alors la rivière sur près de 6 milles de long. Il fût longtemps le plus grand obstacle à la navigation, représentant une dénivellation de plus de 46 pieds, parsemée de pierres et d’effleurements rocheux. Si bien, que la traversée demandait un long portage en certains endroits.

Les traces

Les structures d’acier du pont tournant : Ces structures sont encore visibles au sol, dessinant la courbe de rotation des éléments de structure.

Les structures d’attaches

Tout au long du canal, se déploient les structures d’attache des bateaux.

Les pointes

Les extrémités du canal offrent la possibilité d’un seuil car elles sont visibles de la rivière, signal de la présence du canal et offrent un espace intéressant.

Les maisons

Plusieurs éléments construits sur les berges du canal offrent déjà l’amorce de l’ambiance du site. Il s’agit des maisons blanches qui créent un alignement visible de la rue Principale en direction ouest.

Des traces d’éléments construits sont lisibles également, tels les structures du pont ferroviaire vers l’Ontario, la voie de chemin de fer Carillon – Grenville et les vestiges de l’ancienne usine de pénicilline. Près du site s’articule également l’église du village.

Historiquement

Sur les pointes se retrouvait un hôtel pour accueillir les voyageurs, la gare du train ainsi qu’une forge et des entrepôts. Aujourd’hui, ces structures seraient inondées.

Éléments visuels

Comptons parmi ceux-ci, la rivière des Outaouais, les boisés et massifs verts en bordure du canal, et la qualité architecturale et historique du site.

Notons les vues sur la rivière, Le bouclier canadien servant de toile de fond au canal, les vues sur Hawkesbury en Ontario, l’église du village et surtout les trois maisons blanches à proximité des écluses. Comme un cliché, un symbole culturel du site.

Éléments aquatiques

Le corridor crée par le lac et la rivière forme le plus grand plan d’eau navigable de la région de Montréal. On y dénote la présence de nombreuses rampes de mise à l’eau, marinas et clubs ou écoles de voiles.

Le canal est une voie navigable qui offre une flore et une faune particulièrement intéressante. Et la diversité de ces paysages peuvent se prêter à la détente, à la découverte, à la photographie et à la peinture.

Éléments patrimoniaux

Le canal de Grenville est l’un des six pôles de concentration d’éléments patrimoniaux du tracé de la 344.  On y répertorie une concentration de bâtiment historique et une richesse au plan des événements marquant et des personnages célèbres.

Sur le site se retrouve des traces témoignant de la présence du régime seigneurial sur le territoire et possède deux des 5 résidences patrimoniales de toute la MRC.

Récréotourisme

Le Village de Grenville est un des rares noyau villageois pittoresque offrants une vaste gamme d’activité en plein air : la marche, l’interprétation naturelle et historique, la natation, les pique-niques, la plaisance, etc.  De plus il offre la possibilité de faire du vélo par la piste cyclable et de l’escalade dans la vallée de la Rouge ou sur le mont Grenville.

Pour les longs mois d’hiver ou le canal revêt une atmosphère des plus particulière, il offre le circuit de motoneige « route Trans-Québec » de Grenville vers St-Jérôme.

Textes tirés du scénario d’aménagement pour le canal de Grenville par Alessandro Cassa

Grenville et la géologie

Apparemment, tous les manuels de géologie réfèrent à l’orogénèse de Grenville comme étant une des plus anciennes manufactures montagneuses de la planète. La ville et région de Grenville semblent être un des meilleurs endroits pour étudier ce phénomène ! Pour plus d’informations à ce sujet, veuillez vous référer au lien suivant: https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Orogenèse_grenvillienne

Point d'intérêtPoint d'intérêtPoint d'intérêt